PASSWORD RESET

L'actualité qui bouge en musique !

EDITO ARTISTE : Focus sur THE IMAGINARY SUITCASE

194 0

EDITO ARTISTE : Focus sur THE IMAGINARY SUITCASE

 

D’où vient le nom du groupe ?
The Imaginary Suitcase était le titre d’une des toutes premières chansons que j’ai écrites. La chanson était, hem, on va dire inaboutie, mais l’idée d’une valise mentale qu’on trimbale tous avec nous me parlait alors…
Depuis combien de temps écumez vous les scènes, combien de concerts ?
J’ai commencé la musique en 1994… dans divers groupes et dans divers styles (du punk au gothique au folk celtique, si si) et TIS est né en 2012 d’une envie de me faire plaisir égoïstement. Là, j’approche des 200 concerts.
Votre projet artistique, compos, reprises, votre style, vos aspirations ?
Bon, le style, c’est du singer-songwriter acoustique. Principalement des compos, mais pas mal de reprises aussi (du Patti Smith, Morrissey, LP, Bowie, etc.) en anglais principalement, de temps à autres en français, et même en flamand. L’aspiration, c’est surtout de passer un bon moment à jouer et à partager. Sinon, ben j’aime bien l’argent quand même hein.
C’est comment la scène locale sur votre département ? Vous en sortez parfois ?
La Wallonie (Belgique francophone) revient de TRÈS loin… Il y a 10 ans, c’était un désert musical. Là, les initiatives se multiplient et la scène se professionnalise peu à peu. Ça sent encore bon l’amateurisme parfois, mais il y a de l’enthousiasme et une réelle volonté de bien faire. Les wallons sont plus portés sur des musiques festives, mais il y a de la place et des opportunités pour tous les goûts. Liège reste la capitale incontestée de la musique live en Wallonie. Bruxelles, c’est sympa et il y a énormément de clubs, mais je n’adore pas y jouer, le public est un peu snob et blasé à mon goût… Et il y a la Flandre (Belgique néerlandophone), où je joue très régulièrement, et qui a une longue tradition de musique live. Le moindre village paumé a son café ou sa MJ qui organise des concerts dans des conditions très valables. J’ai joué principalement en Belgique, avec quelques excursions aux Pays-Bas et dans le nord de la France.

 

EDITO ARTISTE : Focus sur THE IMAGINARY SUITCASE ©VanessaRASSCHAERT

Des projets ?
Le projet principal, c’est un nouvel album qui sortira normalement vers la fin 2020. D’ailleurs je suis aussi en recherche active de concerts à partir de la mi-septembre… Après le sevrage brutal de ces derniers mois, comme dirait l’autre: « I would do anything for live (and I’ll even do that) ».
Une dédicace à scenes-locales.com ?
Avec le déconfinement, pour une fois, juste pour une fois, les petits lieux sont privilégiés par rapport aux grosses machines. Il faut en profiter tant que ça dure… mais je suis confiant, « they can take our lives, but they will never take our musiiic! » OK, je sors.
Retrouvez la fiche artiste de THE IMAGINARY SUITCASE sur scenes-locales.com !

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser une réponse

Your email address will not be published.