PASSWORD RESET

L'actualité qui bouge en musique !

EDITO ARTISTE – Focus sur ANTOINE HLT

234 1

D’où vient votre nom de scène ?

Antoine, c’est mon prénom, et HLT, trois lettres issues de mon nom de famille: tHabauLT. Au moment où s’est posée la question de prendre ou pas un nom de scène, je ne souhaitais pas forcément de pseudo, mais j’ai eu peur qu’on égratigne trop souvent mon nom, dont on oublie ou déforme régulièrement le H, le L ou le T. Par une petite facétie, j’ai décidé que je n’allais conserver que ces trois lettres! J’ai trouvé que ça sonnait bien, et par la suite, on m’a fait remarquer qu’il était amusant pour un chanteur de ne garder que les lettres muettes de son nom ! J’ai enfin pensé que ces trois lettres étaient assez symboliques de la démarche artistique en général: en apparence inutiles, mais finalement constitutives de notre identité.

Depuis combien de temps écumez vous les scènes, combien de concerts ?

Je me suis mis assez tard à la scène. C’était il y a trois ans, soit quatre ans après avoir commencé le travail de studio. Je n’envisageais d’abord pas de me produire en public, l’idée me tétanisait. Puis l’envie de faire vivre les chansons sur scène est devenue plus forte. J’ai fini par briser cette paroi de verre et oser chanter devant les gens, d’abord dans des jams puis des scènes ouvertes. Depuis, je me suis produit une vingtaine de fois, accompagné par de très bons musiciens (aujourd’hui Franck au clavier et Antoine aux guitares). Je compte bien développer encore davantage cet aspect de mon travail, j’ai vite pris goût aux émotions intenses partagées avec le public et à l’exaltation de construire un spectacle !

Votre projet artistique, compos, reprises, votre style, vos aspirations ?

Je ne propose que des compos. J’ai été nourri à la chanson à texte autant qu’à la variété et à la pop 80. Je pense que je suis à cheval sur tout ça. J’aime surtout les mélanges (synthétique et acoustique notamment), dépasser les clivages. Avant tout faire ce que j’aime, du mieux possible, sans concession.

C’est comment la scène locale sur votre département ? vous en sortez parfois ?

Le public s’est toujours montré très chaleureux, que ce soit dans les bars, les festivals, les petites manifestations en tous genres. Pour le moment, nous avons joué en Meurthe-et-Moselle et dans tous les départements limitrophes ! Ce serait une belle aventure de nous exporter un peu, mais se produire dans les coins, c’est déjà magique !

Des projets ?

Deux ans après le premier album, un second, « Petits morceaux », est prévu pour mars 2020! Deux extraits sont déjà en ligne: « Végé t’as rien », clip en animation image par image, et « Résistance », chorégraphié. Pour le pressage du disque, j’ai lancé un financement participatif, qui a très bien marché: https://fr.ulule.com/antoine-hlt-petits-morceaux/ La suite? Un troisième clip pour la sortie de l’album et le défendre sur scène !

Une dédicace à scenes-locales.com ?

Merci pour ce site très complet et intuitif, tant par les services proposés que par la richesse des informations partagées ! Très utile également pour dresser un rapide récapitulatif de ses expériences scéniques ! Longue vie à scenes-locales.com !

Retrouvez la fiche artiste de ANTOINE HLT sur notre site !

   
Crédit photo ©Akia
Print Friendly, PDF & Email

One Comment

Laisser une réponse

Your email address will not be published.