PASSWORD RESET

L'actualité qui bouge en musique !

EDITO ARTISTE – Focus sur ORCIM

93 0

EDITO – Focus sur Orcim ©DR

D’où vient ton nom de scène ?

Il fait tout simplement référence au micro qui est l’outil indispensable pour que je performe. J’ai retourné le mot, et cela m’a donné ORCIM. En plus de cela, mon vrai prénom est Wassim et la sonorité d’ORCIM est très proche donc il m’a tout de suite plu.

Depuis quand tu rappes ?

Ça fait exactement 8 ans. J’ai commencé à l’âge de 14 ans à écrire des textes dans mon coin pour m’amuser. Je le prenais plus comme un passe-temps à l’époque, mais mon entourage, qui prenait ça plus sérieusement, m’a fait découvrir le studio d’enregistrement et j’ai tout de suite accroché et depuis, j’enregistre mes sons.

Ton projet hexagone est sorti en mars dernier. On voit que tu sais kicker mais que tu t’essayes aussi au chant avec l’autotune ? Est-ce un aspect de ta musique que tu comptes développer ?

Je suis très ouvert musicalement. À la base, j’ai toujours écouté du rap mais j’ai eu pas mal d’autres influences grâce à ma famille. Mon père de son côté m’a fait découvrir tout ce qui est variété et les grands classiques type Lionel Richie ou Michael Jackson. Ma mère était beaucoup plus influencée par le RnB. Et finalement mon oncle lui m’a initié au rap. Du coup dès que j’ai découvert l’auto tune et son utilisation, j’ai accroché. Je le trouve même quasi-indispensable par moment. Pas forcément pour pouvoir chanter mieux, mais je trouve qu’elle rapporte un effet particulier qui me plaît. Elle peut complètement changer le son et je pense avant tout qu’il ne faut pas se mettre de barrière musicalement.

Quels ont été les effets du confinement sur ton rythme de création musicale ? Est ce que cette période a freiné ton inspiration ?

D’un côté ce confinement m’a permis de m’essayer à la production, ce qui est complètement nouveau pour moi, mais d’un autre côté il m’a aussi freiné dans mon élan car la promotion de mon projet était prévue dans les mois qui suivaient la sortie de mon EP. J’aime bien être seul quand je crée mes textes et j’enregistre. Je fais déjà tout ce qui est pré mixage et maquette dans mon home studio donc autant dire que le confinement ne m’as pas tant empêché de créer.

Quelle est ton expérience sur scène ? Quel rapport as-tu avec la scène ?

J’ai tout d’abord commencé par faire de la scène au Maroc, j’ai habité 6 ans là-bas. J’ai participé à plein de concours et de tremplins pour les jeunes artistes. Quand je suis retourné en France, malgré moi, j’ai fait une grosse pause principalement pour me consacrer à mes études et trouver de la scène ici est plus compliqué. Pour moi la scène, c’est peut-être la raison pour laquelle je fais de la musique. C’est comme la finale d’une coupe, c’est là que tu réalises si ta musique plaît, c’est le test ultime.

Tu as des projets en préparation ?

Alors après avoir enregistré mon premier EP, j’ai continué donc j’ai encore pas mal de sons dans mon ordinateur que j’ai décidé de garder pour plus tard. En ce moment du coup on prépare le deuxième projet et pas mal de clips sur YouTube vont sortir. Maintenant, on attend le bon timing pour lâcher les chevaux en attendant que cette période un peu floue se termine. 

Une dédicace pour scèneslocales.com ?

Merci pour l’initiative tout d’abord, j’apprécie vraiment la démarche. Ce ne sont pas tous les médias qui s’intéressent aux jeunes artistes et qui essayent de développer la scène française. Alors je vous souhaite le meilleur pour la suite !

Retrouvez la fiche artiste d’Orcim sur notre site !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser une réponse

Your email address will not be published.